Le comparateur assurances décès et conventions obsèques, pour trouver la meilleure assurance, au meilleur prix

Contrat d’assurance vie, assurance décès et contrat d’assurance obsèques

Les connaissez-vous vraiment ? Ce n’est pas toujours évident de discerner ce qui les différencie !

L’assurance vie à prime unique :

Elle consiste en une assurance qui autorise un versement unique, celui effectué à l’ouverture à son ouverture. Ce contrat d’assurance vie est intéressant lorsqu’on cherche à épargner une grosse somme d’argent, à capitaliser par exemple un héritage ou un gain du loto…

L’assurance vie à versements libres

C’est une assurance qui permet d’épargner sans grande prise de risque : les versements se font en une fois si c’est votre choix lors de la souscription, ou versements libres, sachant que chaque versement est soumis à un certain taux, contractualisé à la signature, selon le versement initial. C’est-à-dire plus le capital déposé sera grand, plus le taux sera bas : à négocier avec la banque.

Le but de l’assurance vie est de vous permettre de disposer d’un capital qui sera totalement récupéré, (par versement du capital ou par versements de rentes) et augmenté des intérêts engrangés.

C’est une manière de mettre de l’argent de côté ou de capitaliser pour la retraite, ou simplement pour se prémunir des aléas du futur, avec des avantages fiscaux comme par exemple celui de transmettre aux héritiers en cas de décès : le capital acquis sera versée au ou aux bénéficiaires qui auront été désignés dans le contrat (et modifiables pendant sa durée) avec un dégrèvement important sur l’imposition.

Le contrat d’assurance programmé

Dans ce contrat, vous contractualisez la périodicité des versements avec la banque ou l’assureur, sachant que vous pouvez effectuer des versements supplémentaires quand bon vous semble.

Ces contrats sont une bonne façon de se constituer un capital.

Le contrat d’assurance décès

La différence entre ce contrat et un contrat assurance vie, c’est qu’il est destiné à transmettre une somme aux héritiers en cas de décès, et non pas destiné à capitaliser pour soi-même.

Vous ne pouvez y souscrire que si vous avez moins de 65 ans.

La banque ou l’organisme qui contractualise cette assurance, versera au bénéficiaire désigné par le contractant, une somme ou une rente. Cette somme n’est pas libérable pour le contractant.

Cela peut être une bonne solution pour protéger la famille en cas de décès du responsable de famille.

Les primes à verser sont mensuelles et sujette à augmentation selon l’avancée en âge. La somme du capital transmis est contractualisée dès le départ.

L’assurance décès permanent est une option plus intéressante dans la mesure où, quelle que soit la date du décès, le capital sera transmis.

Dans une assurance décès temporaire le contrat s’achève à la date de fin de contrat, que le risque, c’est-à-dire le décès, soit survenu ou pas à échéance ; l’assureur n’est plus tenu de verser les sommes aux héritiers : c’est une sorte de pari sur sa propre mort, en quelque sorte.

L’avantage c’est que le capital décès est exonéré des droits de succession.

Notez que les assureurs exigent généralement une assurance complémentaire invalidité.

Vous pouvez choisir de verser vos cotisations en une fois, ou en versement échelonnés.

Contrat assurance obsèques

Ce sont des contrats qui vous permettent de vous assurer du financement de vos obsèques ou de celles pour qui elle est souscrite, de votre vivant, évitant ainsi cette charge à vos proches.